fbpx

« Je suis capable de tout »

Julie a 26 ans. Une voix fine qui lui donne un air de jeune fille. Pourtant, il suffit de discuter quelques minutes avec elle pour se rendre compte que c’est une âme de grande dame qui l’habite. 

« C’est ce qui me permet de faire le tri. Sous mes airs un peu candides, les gens peuvent facilement me prendre pour une fille un peu futile. La vérité, c’est que je sais exactement où je vais et je suis très exigeante avec moi-même. » 

Côté pro pour Julie tout roule. Forcément, avec les collègues, c’est pas toujours parfait mais elle sait gérer pour que tout se passe bien.

Côté perso, Julie s’applique à prendre soin d’elle. « Je médite quinze minutes tous les soirs. Bon, pas encore le week-end. »

La rencontre avec Évolia

Sa rencontre avec Valérie Warnet, c’est encore une histoire de hasard qui n’en est pas vraiment un.

Ça commence par une demande de stage de fin d’études auprès du groupe Airbus. « J’ai appelé ma mère en pleurs parce que je n’avais pas été retenue. Et puis, un quart d’heure après, je tombe sur l’annonce d’Evolia. L’offre correspondait exactement à ce que je recherchais. J’ai rappelé ma mère. J’étais folle de joie. » 

 « J’ai tout de suite aimé Valérie. D’abord, parce qu’elle a cette énergie et cette créativité des entrepreneurs mais surtout parce qu’elle a une vision du monde du travail bien à part.

Une vision humaine. Elle met une intention qui nous dépasse quand on n’a pas l’habitude. Considérer l’humain en tant qu’une seule et même personne tant dans sa vie personnelle que professionnelle, ça a vraiment fait sens pour moi. »

Les formations

C’est à cette période que Julie a commencé la formation en PNL avec Valérie. « Pour moi, ça a été révélateur de comprendre que j’étais responsable de tout. » 

Julie prend conscience de la place qu’elle joue dans ses relations et de l’impact qu’elle peut avoir sur son environnement. Elle se rend compte qu’elle est aux commandes de sa vie. Et pour Julie, c’est une super nouvelle !

Elle apprécie les réunions entre stagiaires organisées tous les mois. « Il y avait une vraie synergie entre nous. On repartait avec plus d’envie d’être juste heureux. » « Nous étions plusieurs stagiaires tous à différents tournants de nos vies, sans avoir les mêmes attentes. Nous sommes tous ressortis de cette formation enrichis, avec les clés pour affronter notre propre problématique. »

Julie a fait cette formation avec sa maman. « On est très proches toutes les deux. Mais c’est vrai que, quelques fois, on s’agace un peu. » Alors, faire ce stage ensemble leur a permis de tester les nouveaux outils appris lors de la formation. Elles ont adapté leur communication. Elles ont connecté leurs cœurs. « Aujourd’hui, on se dispute encore, de temps en temps. Mais on sait pourquoi. Alors on revient l’une vers l’autre et on discute de ce qui ne va pas pour nous. On a appris à nous accepter tel que nous sommes, sans jeux psychologiques. Notre relation a grandi. »

Et aujourd’hui ?

« Je sais me remettre en question quand une situation ne me convient pas. Quand les choses m’agacent, j’essaie de comprendre ce que ça éveille chez moi et si j’ai des choses à régler. »

Julie se connaît suffisamment pour savoir ce qui fonctionne pour elle et comment faire pour s’apaiser. Quand elle se retrouve dans une situation qui l’excède, elle évite de réagir à chaud. « Je vais prendre un café, ça me laisse cinq minutes pour faire redescendre la pression. Après, je peux revenir et avoir une discussion plus constructive. Dire ce qui ne me va pas et trouver des solutions. »

Aujourd’hui, elle se réserve le droit d’être elle-même, sans concession.

Partagez cet article