fbpx

Les changements à acter pour réussir son évolution 2/5

2/5 : La révolution numérique

Il semble que le changement soit devenu le maître mot de nos sociétés modernes. Nous nous sommes demandé, ce qui motivait ce changement ? pour quelles raisons transformer nos manières de faire ? et comment le mettre en place ?

C’est à Marc Halévy que nous avons demandé de répondre à ces questions qui nous préoccupe tous aujourd’hui. Physicien, philosophe et spécialiste de l’évolution de l’Homme et de son environnement il décrypte les différentes facettes socioéconomiques des transitions auxquelles nous sommes soumis.

« Marc Halévy, que nous arrive-t-il ? »

Marc Halévy : « Notre époque est un passage, nous sommes dans un changement de paradigme, c’est-à-dire que les bases sur lesquelles nous percevons les choses et sur lesquelles nous nous représentons le monde sont en train d’évoluer. Il y a cinq ruptures qu’il faut acter pour comprendre et piloter ce changement de paradigme que nous vivons.

La deuxième rupture à acter est que nous avons fait face à une révolution numérique. En moyenne, dans le monde, chaque personne passe 3h15 devant un écran. Cette révolution numérique a modifié, en profondeur, toute la substance de nos relations aux autres, au monde, aux savoirs, à la connaissance, au travail… et à notre propre cerveau dont la configuration s’en trouve irréversiblement transformée.

Effectivement, des études prouvent que les nouvelles générations activent des zones différentes de leur cerveau pour apprendre (notamment) dû à l’utilisation des nouvelles technologies. Le monde qui vient sera celui de toutes les intelligences pour lesquelles la technologie doit être un amplificateur et non un maître. Il s’agit d’une civilisation des intelligences, de l’esprit et de la connaissance, qui est à présent ouverte et qui reste à explorer. En effet, le numérique apporte avec lui son lot de mauvais et de bons côtés. Tout l’enjeu est d’en faire un usage constructif pour soi et pour les autres. »

Retrouvez le premier article de cette série sur notre blog, sur notre page Facebook et notre page LinkedIn.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin