Les changements à acter pour réussir son évolution 5/5

5/5 : Les apparences

Il semble que le changement soit devenu le maître mot de nos sociétés modernes. Nous nous sommes demandé, ce qui motivait ce changement ? pour quelles raisons transformer nos manières de faire ? et comment le mettre en place ?

C’est à Marc Halévy que nous avons demandé de répondre à ces questions qui nous préoccupe tous aujourd’hui. Physicien, philosophe et spécialiste de l’évolution de l’Homme et de son environnement il décrypte les différentes facettes socioéconomiques des transitions auxquelles nous sommes soumis.

« Marc Halévy, que nous arrive-t-il ? »


Marc Halévy : « Notre époque est un passage, nous sommes dans un changement de paradigme, c’est-à-dire que les bases sur lesquelles nous percevons les choses et sur lesquelles nous nous représentons le monde sont en train d’évoluer. Il y a cinq ruptures qu’il faut acter pour comprendre et piloter ce changement de paradigme que nous vivons.

La dernière rupture à acter est que nous sommes dans un passage avec d’un côté l’avoir et le paraître, et de l’autre l’être et le devenir. Il est nécessaire de laisser derrière nous les apparences et de nous diriger vers le monde intérieur qu’a tout un chacun. C’est le passage salvateur de l’extériorité à l’intériorité. Aller dans ce sens, c’est épouser la vie, car la vraie vie est la vie intérieure, la vie spirituelle qui donne sens et valeur à tout ce que l’on est, à tout ce que l’on vit, à tout ce que l’on fait. Il s’agit de cultiver un nouvel art de vivre, plus respectueux de soi, des autres et de l’environnement.

Il est indispensable de comprendre que tout nous pousse à cela, et que si nous ne marchons pas de nous-même vers cet accomplissement, alors nous y serons contraints à nos dépens, autant aller d’ores et déjà dans le mouvement de la vie. C’est une chance incroyable qui nous est offerte d’inventer une nouvelle façon d’être au Monde, à soi, aux autres et à la Nature. Alors faisons-le avec passion, enthousiasme et amour. »


Retrouvez les articles précédents sur notre blog, sur notre page Facebook et notre page Linkedin.